Mauvais Oeil

C’est dans la mystique Constantine que Mauvais Œil a choisi de démarrer son odyssée. Sarah et Alexis déambulent dans « la ville des ponts » et en construisent eux même, proposant un univers aux confluents de leurs différentes origines. Ils rêvent un orient où se mêlent rythmiques coldwave et saz traditionnel, gammes byzantines et sonorités psychédéliques, djinns et esprits lumineux...

Le fantastique n’est d’ailleurs jamais très loin chez Mauvais Œil. Il y a du Dario Argento dans les atmosphères mystérieuses et étranges de leur musique et les mélopées empruntes de mélancolie de Sarah - déjà entendue sur le titre « Al Warda » de La Femme -semblent peuplées de chimères.

« Un jour j’irai à Constantine, le rejoindre, retrouver mes racines » nous promet de sa voix troublante la jeune chanteuse d’origine algérienne. Montez à bord du vaisseau fantôme de Mauvais Œil et laissez-vous guider jusqu’à Constantine...

ÉCOUTER


LES SUIVRE