Vinyl Record PSD-GB-IMAGE-AU-MUR.jpg
Vinyles & CD

Grand Blanc - Image Au Mur (CD/2LP2)

from 13.00

Grand Blanc est né de l’envie de faire de la musique comme un échappatoire et y a inscrit toute sa fougue adolescente. Trouver du beau là où l’on croyait voir du vide. Enfants d’une autre urbanité que celle d’un Paris fantasmé, ses membres viennent aux trois quarts de Metz. Voilà ce que pourrait incarner leur teinte opaline : à la fois page blanche et champ des possibles, lumière et aveuglement.

Après un premier album qui traduisait leurs influences punk et new wave ainsi qu’une envie de prose gouailleuse et lo-fi, Grand Blanc a depuis été voir ailleurs et revient avec une spectaculaire odyssée, Image au mur.

Tous les garçons et les filles de mon âge, Sont ailleurs assez souvent,
Ils ont les yeux dans les cieux dans le vague, Dans l’amour et l’océan
(‘Ailleurs’)

C’est perché en haut d’une tour à Hong-Kong que le thème du second album a germé : ailleurs justement. Mais le groupe raconte que c’est l’étrange Rêve bb rêve (inspiré du Dream Baby Dream de Suicide) qui a posé le ton de l’album. “On s’est dit que si on pouvait aller là, alors on pourrait aller où on voulait. Cette chanson nous a donné beaucoup de liberté pour la suite du disque”. Ce périple prendra la forme d’une ballade psychédélique à travers des contrées visitées en rêve ou à pied, de Belleville Los Angeles.

Par la grâce de paroles à la fois brutes et lyriques, empruntes d’une belle poésie, ce deuxième album couvre d’une brume onirique tous les paysages qu’il visite : une aurore au bord d’une rivière, un naufrage et une île, un amas de pixels et d’irrésolution devant l’écran cathodique de leur enfance.

On s’abreuvait de sources sûres aux fruits de la passion,
Des élixirs au parfum de luxure et sans transition,
Des séismes sans séquelle gravissaient des échelles, un à un les échelons, Et les sirènes étaient belles, presqu’irréelles quand tu coupais le son. (‘Télévision’)

Au delà des mots domine une soif de musique transversale, une envie de rencontres,
de croisements, et de réconciliations des contraires : Joy Division et Destiny’s Child, Brigitte Fontaine & Areski et le Wu Tang, Nirvana et Mulatu Astatke. Les voix de Camille et Benoit dialoguent ou s’opposent, tantôt sensuelles et rêveuses, tantôt rugueuses et flamboyantes. Loin des carcans, Grand Blanc cultive cette dualité qui fait toute la richesse et l’originalité de ce groupe hors norme.

Et tels des apprentis sorciers, Grand Blanc découvre et se découvre en pianotant, tordant, abimant le son et l’image. Leurs images au mur comme autant de fenêtres vers un Extérieur, vers leur intérieur, le nôtre peut-être. Car île et illusion, feu et passion, ailleurs, higher, tout cela raconte une déambulation intime avant tout.

Trouver du beau là où l’on croyait voir du vide.

Name:
Quantity:
Add To Cart
Vinyl Record PSD-GB-IMAGE-AU-MUR.jpg
Vinyl_record_mock-up_DD_gatefold.jpg
EP2 CD MOCK UP.jpg
GRAND BLANC LP2 mock up cd2.jpg

Additional Info

Écrit, composé et interprété par Grand Blanc.

Produit, réalisé et enregistré par Adrien PALLOT aux Studios du Futur de l’Audiovisuel à Paris, à La Marette à Champrepus, au studio Nayan, et aux studios de Labeaume à Paris.

Mixé par Fred DECES aux Studios du Futur de l’Audiovisuel à PARIS. 

Masterisé par CHAB à Chab Mastering à PARIS. 

 

Musiciens additionnels :

Pierre Antoine à la guitare sur « Les îles » 

Adrien Pallot aux synthés modulaires sur « Les îles », « Isati » & « Television »

 

Editions : Les Editions Entreprise

Photographie : Boris Camaca

Design graphique : Television Services

 

ENTRE51V ℗ 2018 & © 2018 Entreprise sous licence exclusive à Sony Music Entertainment.

A+LSO, une division de Sony Music Entertainment.