Pion

📀 Le premier album de PION , 22:22 est arrivé 📀

« Je me suis rĂ©veillĂ© Ă  22h22, une nuit en plein soleil Â»

C’est avec « 22h22 Â» que s’ouvre le très bel album de Pion, avançant Ă  la fois majestueux et mystĂ©rieux, cachĂ© dans l’ombre d’étranges paroles et portĂ© par une instrumentation solaire. 22h22 c’est l’heure double, l’heure-miroir, le moment oĂą la rĂ©alitĂ© s’inverse et tout et son contraire peut advenir. 

Ă€ l’image des autres morceaux du disque, le groupe s’autorise ici toutes les libertĂ©s sur cette chanson Ă  tiroirs qui n’en est pas vraiment une, car trop ludique et hypnotique. Si « 22h22 Â» dĂ©marre de manière assez classique sur une batterie et un piano, elle bascule vite dans le fantastique, baignĂ©e d’effets digitaux. On pense Ă  La mort d’Orion de GĂ©rard Manset, Ă  MGMT pour les manipulations sonores mais aussi Ă  Diabologum pour les textes.

François Devulder, chanteur et parolier du groupe, dont on ne soulignera jamais assez le talent d’écriture, nous propose une piste : « Tendre l’oreille Ă  22h22, c’est en effet, comme Alice, s’inviter de l’autre cĂ´tĂ© du miroir, c’est dĂ©couvrir un univers ouvert aux fantasmes des uns et des autres, Ă  la fois mystĂ©rieux et simple, biblique et futuriste Â».